Rencontre Christian Lapie et Patrick Chamoiseau

En parallèle des rencontres en bibliothèques, nous vous invitons à participer à une rencontre avec Patrick Chamoiseau et Christian Lapie au Bar de La Comédie à Reims. Un rendez-vous spécial dans ce festival qui vous permettra de découvrir ou re découvrir le livre Les Métamorphes des Éditions Art Absolument.

Rendez-vous le
Samedi 18 novembre
À 14h00
Bar de la Comédie – Reims

les metamorphes

Nouvelle monographie sur la sculpture de Christian Lapie, Les Métamorphes invite à penser le paysage, l’œuvre et l’activité humaine d’un seul tenant.
L’ouvrage, richement illustré, revient sur la dimension planétaire de cette œuvre-monde, entre l’universalité d’un langage plastique et la vocation à susciter l’appréciation singulière des communautés et des individus. Telles que qualifiées par Patrick Chamoiseau, écrivain martiniquais auteur de Texaco( prix Goncourt 1992) ou de l’Eloge de la créolité, ces sculptures sont les «métamorphes» qui rassemblent et rappellent «les mémoires, toutes les mémoires».

 

Toutes les informations sur la rencontre

Présentation auteurs : Patrick Chamoiseau

Nous avons choisi Patrick Chamoiseau pour débuter les présentations des 16 auteurs qui participeront au Festival pour cette nouvelle édition. 

2016845RSNB 2017-2

Natif de Martinique, Patrick Chamoiseau fonde en 1980 le mouvement de la créolité, réhabilitant la langue, son oralité et au delà l’histoire et la culture des Caraïbes. À la fois essayiste, romancier, conteur, sa notoriété éclate avec la parution de Texaco, pour lequel il reçoit le prix Goncourt en 1992.

Chacun de ses textes nous confronte aux dérèglements de nos sociétés, qu’ils soient historiques, moraux ou encore écologiques.

Dans une langue inédite, riche en poésie, il prône un autre imaginaire du monde, une autre façon de vivre ensemble.

Sa dernière publication

imagesLa poésie n’est au service de rien, rien n’est à son service. Elle ne donne pas d’ordre et elle n’en reçoit pas. Elle ne résiste pas, elle existe — c’est ainsi qu’elle s’oppose, ou mieux : qu’elle s’appose et signale tout ce qui est contraire à la dignité, à la décence. À tout ce qui est contraire aux beautés relationnelles du vivant. Quand un inacceptable surgissait quelque part, Edouard Glissant m’appelait pour me dire : « On ne peut pas laisser passer cela ! » Il appuyait sur le « on ne peut pas ». C’était pour moi toujours étrange. Nous ne disposions d’aucun pouvoir. Nous n’étions reliés à aucune puissance. Nous n’avions que la ferveur de nos indignations.

Éditions Le Seuil
Parution : Avril 2017

 

Son programme

Vendredi 17 novembre à 18h00
Soirée inaugurale à la médiathèque Falala – Reims

Samedi 18 novembre (heure et lieu à venir)
Rencontre avec Christian Lapie autour de son ouvrage Les Métamorphes.

Samedi 18 novembre à 20h00
Rencontre à la bibliothèque – Rethel

Mardi 21 novembre à 12h00
Rencontre à la bibliothèque Universitaire – Reims

Mardi 21 novembre à 20h00
Rencontre à la médiathèque Voyelles – Charleville

Tous les auteurs