Présentation auteurs : Takis Theodoropoulos

Direction la Grèce à la découverte de l’’un des chefs de file de la nouvelle génération des romanciers grecs : Takis Theodoropoulos. 

TAKIS(c) DR

Journaliste et écrivain, Takis Theodoropoulos nourrit son inspiration aux sources de l’Antiquité, qu’il revisite avec drôlerie et érudition. L’histoire grecque forme la matière de plusieurs de ses romans. Le passé dialogue avec le monde actuel, comme dans Les Sept vies des chats d’Athènes (2003), conte philosophique et satire politique, où les grands philosophes se réincarnent en chats de gouttière ! Dans L’invention de la Vénus de Milo, cap sur l’île des Cyclades en 1820 et sur les péripéties romanesques de la célèbre statue aujourd’hui au Louvre.

Auteur d’une dizaine de romans et d’essais, traduits en plusieurs langues, ancien président du Centre national du livre grec et éditeur, Takis Theodoropoulos a reçu plusieurs distinctions. Des histoires pleines de malice, d’humanité et d’humour. Et beaucoup de lumière grecque.

Sa dernière publication

CVT_Le-va-nu-pieds-des-nuages_6112

En 423 avant JC, année de la première représentation des Nuées, Socrate n’était pas encore le célèbre philosophe qu’il deviendra. Certes reconnu par le petit cercle de ses disciples pour la subtilité de ses raisonnements, il ne jouissait alors d’aucun prestige, d’aucune notoriété. La pièce d’Aristophane fut un échec, qui mortifia son auteur. Pourquoi le dramaturge a-t-il mis en scène cet inconnu ? C’est ce que Takis Théodoropoulos, avec l’ironie et l’érudition qu’on lui connaît quand il s’agit de décaper les figures antiques, va développer à loisir en écrivant l’histoire de cette comédie.

Éditions Sabine Wespieser
Parution : Avril 2012

 

Son programme

Vendredi 24 novembre à 18h30
Bibliothèque de Bourgogne

Samedi 25 novembre à 17h00
Bibliothèque de Romilly

 

Tous les auteurs

Présentation auteurs : Philippe Lutz

Découvrez Philippe Lutz, notre auteur régional, professeur agrégé, auteur et photographe, et ancien directeur de la médiathèque de Sélestat. 

Philippe Lutz autoportrait

Fils de Malgré Nous, Philippe Lutz trouve dans l’étude des lettres classiques une nécessaire échappatoire à sa culture germanique. Il découvre les îles grecques en 1968 et ne cesse depuis d’y séjourner. Il leur consacre un livre, Îles grecques, mon amour, Grand Prix du livre insulaire à Ouessant en 2013. C’est en homme passionné qu’il décrit les habitants de ces îles, leur culture et les paysages.
Grand marcheur, il est également photographe. Depuis 1999, il poursuit une grande aventure : la publication en ligne, tous les jours, d’une photographie afin de constituer une sorte d’éphéméride par l’image, captant l’air du temps, gardant la mémoire d’un regard posé sur l’exercice quotidien de l’existence.

 

Sa dernière publication

du paradis

« C’est le paradis ! » Qui, dans des circonstances particulièrement heureuses, n’a pas déjà éprouvé ce sentiment ou prononcé ces mots ? Explorant tour à tour l’Histoire, la peinture, la Bible ou la littérature, dans un incessant va et vient avec son propre vécu, Philippe Lutz interroge ce concept vieux de trois mille ans mais toujours vivant dans notre imaginaire, et dont il décline les composantes : nature, eau, nudité, complicité avec les bêtes, éloignement du monde, innocence, temps suspendu… Un livre qui conjugue anecdotes, savoir et humour, et qui nous emmène des îles grecques aux fumeries d’opium du Laos en passant par le royaume du prêtre Jean et les campings naturistes : autant d’adresses pour de possibles paradis, naturels ou artificiels, perdus ou à venir.

Éditions Médiapop
Parution : Novembre 2016

 

Son programme

Mardi 21 novembre à 18h30
Bibliothèque de Givet

Mercredi 22 novembre à 18h30
Bibliothèque de Sézanne

Jeudi 23 novembre à 18h00
Bibliothèque de Montier en Der

 

Tous les auteurs

Présentation auteurs : Ananda Devi

Découvrez Ananda Devi, femme de lettres mauricienne, Chevalier des Arts et des Lettres en 2010 suite à la publication de son roman « le Sari vert ». 

DEVI Ananda photo C. Hélie Gallimard COUL 1 09.09

Passionnée d’écriture, poésies, nouvelles, récits et romans, Ananda Devi n’a que 15 ans lorsqu’elle remporte son premier concours avec l’écriture d’une poésie. Parents indiens, Ananda Devi est née sur l’île Maurice, elle y consacre notamment une œuvre où elle raconte le tissage culturel et humain et n’a pas la moindre hésitation quand il s’agit de dénoncer les cloisonnements d’un espace insulaire.
Écrivaine mais aussi ethnologue et traductrice, elle explore avec violence mais aussi poésie, les failles humaines, en faisant évoluer des personnes en marges, se dressant contre toute forme de rejet, opposant la lumière à la noirceur, confrontant la réalité à l’imaginaire, luttant pour la reconnaissance de l’autre dans sa pluralité, notamment la femme.

Sa dernière publication

A14796

Une romancière occidentale qui s’attache à un petit mendiant sale et pustuleux ; trois riches Américaines parties en Inde se consacrer à la charité ; la solitude d’une femme de maharaja ; les mésaventures d’un écrivain couvert de ridicule par une journaliste… On retrouve dans ce recueil de onze nouvelles les grandes thématiques d’Ananda Devi, telles que la place des femmes dans la société, la critique du regard occidental sur l’Inde, la présence du fantastique dans le quotidien ou le choc entre tradition et modernité. Ananda Devi développe dans chacun de ces récits des univers violents et sensuels, très réussis. Chaque nouvelle est nette, superbement menée, empreinte d’une ironie féroce et troublante.

Éditions Gallimard
Parution : Mars 2015

 

Son programme

Vendredi 17 novembre à 18h00
Soirée inaugurale
Médiathèque Jean Falala à Reims

Samedi 18 novembre à 10h30
Médiathèque de Tinqueux

Samedi 18 novembre à 16h30
Médiathèque de Saint-Germain

 

Tous les auteurs