Ryoko Sekiguchi

ryoko copyright, Felipe RibonNée au cœur de Tokyo, dans la maison de ses grands-parents maternels, elle est profondément marquée par son grand-père, éditeur, cultivé et généreux. Ryoko Sekiguchi commence à écrire très jeune. Son œuvre littéraire, riche et subtile est parcourue par de nombreuses influences. Parfaitement bilingue japonais français, elle traduit dans les deux sens : des mangakas en français et des auteurs contemporains comme Jean Echenoz ou Patrick Chamoiseau en japonais. Elle vit à Paris depuis 1997 et écrit maintenant directement en français.

Sa dernière publication

images

Il faut entendre le titre La Voix sombre dans les deux sens possibles. La tristesse, mais aussi la disparition. Ce livre est en effet une suite de pensées sur ce qu’il reste d’une voix quand celle ou celui à qui elle appartenait n’est plus. Qu’est-ce qu’une voix enregistrée ? Qu’est ce que la trace que laisse une voix ? est-elle matérielle, corporelle ? Et de là, le livre s’étend à l’image, aux odeurs, et puis il devient une réflexion sur l’absence, la mort.

Éditions P.O.L
Parution : Novembre 2015

 

Son programme

Jeudi 23 novembre à 18h00
Bibliothèque de Mouzon

Vendredi 24 novembre à 18h00
Bibliothèque de Bar-le-Duc

Samedi 25 novembre à 17h30
Médiathèque de Mulhouse

 

Tous les auteurs