Philippe Lutz

Philippe Lutz autoportrait

Fils de Malgré Nous, Philippe Lutz trouve dans l’étude des lettres classiques une nécessaire échappatoire à sa culture germanique. Il découvre les îles grecques en 1968 et ne cesse depuis d’y séjourner. Il leur consacre un livre, Îles grecques, mon amour, Grand Prix du livre insulaire à Ouessant en 2013. C’est en homme passionné qu’il décrit les habitants de ces îles, leur culture et les paysages.
Grand marcheur, il est également photographe. Depuis 1999, il poursuit une grande aventure : la publication en ligne, tous les jours, d’une photographie afin de constituer une sorte d’éphéméride par l’image, captant l’air du temps, gardant la mémoire d’un regard posé sur l’exercice quotidien de l’existence.

 

Sa dernière publication

du paradis

« C’est le paradis ! » Qui, dans des circonstances particulièrement heureuses, n’a pas déjà éprouvé ce sentiment ou prononcé ces mots ? Explorant tour à tour l’Histoire, la peinture, la Bible ou la littérature, dans un incessant va et vient avec son propre vécu, Philippe Lutz interroge ce concept vieux de trois mille ans mais toujours vivant dans notre imaginaire, et dont il décline les composantes : nature, eau, nudité, complicité avec les bêtes, éloignement du monde, innocence, temps suspendu… Un livre qui conjugue anecdotes, savoir et humour, et qui nous emmène des îles grecques aux fumeries d’opium du Laos en passant par le royaume du prêtre Jean et les campings naturistes : autant d’adresses pour de possibles paradis, naturels ou artificiels, perdus ou à venir.

Éditions Médiapop
Parution : Novembre 2016

 

Son programme

Mardi 21 novembre à 18h30
Bibliothèque de Givet

Mercredi 22 novembre à 18h30
Bibliothèque de Sézanne

Jeudi 23 novembre à 18h00
Bibliothèque de Montier en Der

 

Tous les auteurs