Kei Miller

Découvrez Kei Miller, romancier et poète. Depuis L’authentique Pearline Portious, il poursuit une œuvre romanesque aussi éclatante qu’envoûtante sur notre manière de penser et dire le monde. 

miller-kei-kei-miller-opale (1)

Kei Miller est une des voix montantes de la littérature des Caraïbes. Il aborde la différence des cultures et des coutumes dans une langue colorée et chatoyante, teintée d’accents créoles. Il est né en Jamaïque où il a passé son enfance, puis étudie au Royaume-Uni où il vit désormais. Il enseigne l’écriture créative à la Royal Hallway, Université de Londres.

Il obtient de nombreux prix pour son premier recueil de nouvelles The fear of stores en 2007 qui traite de l’homophobie en Jamaïque, puis pour plusieurs de ses recueils de poèmes comme The cartographer Tries to Map a Way to Zion qui reçoit le Forward Prize en 2014. La même année, il est adoubé par ses pairs de la Poetry book society au sein de la prestigieuse « next generation poets »

Sa dernière publication

bytheriversplat1-l-572150

Augustown, quartier pauvre de Kingston. En cet après-midi d’avril 1982, Kaia rentre de l’école. Ma Taffy l’attend, assise sur sa véranda. La grand-mère n’y voit plus mais elle reconnaît entre toutes l’odeur entêtante, envahissante, de la calamité qui se prépare. Car aujourd’hui, à l’école, M. Saint-Josephs a commis l’irréparable : il a coupé les dreadlocks de Kaia – sacrilège absolu chez les rastafari. Et voilà Ma Taffy qui tremble, elle que pourtant rien n’ébranle, pas même le chef du gang Angola ni les descentes des Babylones, toutes sirènes hurlantes.

Éditions Zulma
Parution : Septembre 2017

Son programme

Vendredi 24 novembre à 12h00
BU Robert de Sorbon – Reims

Vendredi 24 novembre – 18h00
Médiathèque Georges Pompidou – Châlons-en-Champagne

Samedi 25 novembre à 10h00
Bibliothèque – Thilay