Michel Quint

michel quint1Ecrivain et chroniqueur littéraire, né dans le Pas-de-Calais en 1949,  Michel Quint a d’abord été professeur de lettres classiques. Il commence ensuite à écrire des feuilletons radiophoniques et des pièces de théâtre. En 1984, il publie son premier roman noir, Le Testament inavouable. En 1989, Billard à l’étage reçoit Le Grand Prix de littérature policière et est adapté à l’écran en 1996 par Jean Marboeuf avec Clovis Cornillac. Effroyables jardins, qui paraît en 2000, sera rapidement adapté au cinéma par Jean Becker en 2003.

Bibliographie :

  • Le Testament inavouable, Fleuve noir, 1984
  • Billard à l’étage, Calmann-Lévy, 1989
  • Effroyables jardins, Joëlle Losfeld, 2000
  • Les Amants de Francfort, Héloise d’Ormesson, 2011
  • En Dépit des étoiles, Héloïse d’Ormesson, 2013
  • Veuve noire, édition de l’Archipel, octobre 2013
  • A paraître : Les Imposteurs (titre provisoire), Héloïse d’Ormesson, 2014

 

“(…) il pense que chanter même n’importe quoi, même faux, c’est toujours un hymne à la joie, au monde réconcilié.”

Prix décernés :

  • Grand prix de la littérature policière, 1989
  • Prix cinéroman, 2000
  • Prix de la SGDL, 2001

Points de vue de Lecteurs :

Côté cinéma :

Pour en savoir plus :

Festival édition 2013 : « Parcours d’auteurs : de l’écrit à l’écran »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s